750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par escoffier sandrine


Âge minimum : 18 ans

Mais avec certaines exceptions :

- en cas de grossesse de la femme

- avec un conjoint mineur (moins de 18 ans). Dans ce cas il faut l'accord des parents pour que le mariage soit célébré.


La bigamie et la polygamie sont interdites en France.

Le choix du conjoint est libre, le consentement des parents n'est pas nécessaire, sauf s'il s'agit d'un(e) mineur(e).

 

Mariage mixte en France

Le mariage mixte est le mariage avec une personne de nationalité étrangère.

Concernant la personne étrangère, les conditions pour pouvoir se marier sont définies par la loi de son pays. Le conjoint étranger doit se renseigner auprès de son consulat ou de son ambassade afin d'obtenir un « certificat de coutume » ou de « capacité matrimoniale ».

On peut également vous demander de fournir un « certificat de célibat » qui vous sera également délivré par le consulat ou l'ambassade de votre pays attestant que vous n'êtes pas déjà marié.

 

 

En cas de mariage mixte à l'étranger

Lorsqu'un français se marie à l'étranger l'acte de mariage doit être transcrit sur les registres de l'état civil. Seuls les consuls ou les agents diplomatiques peuvent faire cette transcription. Si cette démarche n'est pas faite, les époux pourront avoir des difficultés à obtenir un livret de famille ou encore à faire entrer le conjoint étranger sur le territoire français.

Attention, pour être reconnu, les bans doivent avoir été publiés en France dans la commune de résidence de l'époux français (même démarche que si le mariage avait été célébré en France). Pour cette démarche, prenez contact avec le consulat ou l'ambassade de France au moins 2 mois avant le mariage.

 

 

La constitution du dossier de mariage et la publication des bans  

 

Les régimes matrimoniaux

 

Quelques questions sur le mariage

   

 

 


 




Retour à l'article "état civil"

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article